Francine Leca, le cœur sur la main

« La chirurgie cardiaque, c’est de la couture et de la plomberie. On coud, on raboute des tuyaux, on agrandit quand c’est trop étroit, on répare la pompe. Une fois que tout est terminé, on referme soigneusement et puis, miracle, une fois que le sang pénètre à nouveau dans les coronaires, qu’il nourrit et apporte de l’oxygène au muscle cardiaque, il se remet à battre tout seul (…). C’est extraordinaire. »

 

Francine Leca envisageait de se spécialiser dans la chirurgie de la main, mais eut un coup de foudre pour la chirurgie cardiaque dès sa première année d’internat, en 1964. Devenue en 1971 la première Française chirurgien du cœur, elle a passé sa vie à «réparer» des cœurs d’enfants, à l’hôpital Laennec, puis à Necker. A 73 ans, elle consacre tout son temps à l’association Mécénat chirurgie cardiaque, qu’elle a fondée en 1996 et qui a permis à 1 600 enfants de pays pauvres de se faire opérer en France. Officiellement à la retraite, elle exerce toujours et cherche sans relâche des fonds. Le film retrace l’engagement de cette femme énergique et généreuse. Une touche-à-tout qui aime aller pêcher le saumon en Ecosse, fait de la moto, met en scène des pièces de théâtre… Une professeure au franc-parler et au grand cœur.

Détails

  • Réalisation: Sophie de Malglaive
  • Avec la participation: du CNC et du Ministère de la Santé
  • Année de production: 2011
  • Durée: 52'
  • 1er Diffuseur: France 5, coll. Empreintes
  • Festivals & Prix