Une résidence pas si secondaire

L'image de la résidence secondaire, de la deuxième maison, celle où les Francais résident pour le week-end ou les vacances, renvoie a une certaine idée du bonheur. C'est peut-être en raison de ce fantasme que la France abrite trois millions de résidences secondaires, un record.  En 1946, date à laquelle la dénomination apparaît pour la première fois dans le recensement de l'INSEE, le pays n'en comptait que 250 000. Leur nombre a donc plus que décuplé, en dépit de toutes les crises économiques.

Ce film part à la rencontre de ces Français et de leurs deuxièmes maisons. A travers l'Hexagone, il découvre leurs motivations, leurs petits bonheurs, mais aussi leurs déconvenues, leurs attachements et leurs soucis. L'occasion de dresser un état des lieux du monde rural français et de comprendre les réaménagements de l’espace, le boom des télécommunications et des transports rapides facilitant les résidences alternées et réduisant le fossé entre villes et campagnes.

Article de Presse : Le Monde

Détails

  • Réalisation: Valérie Rossellini
  • Coproducteur(s): Scientifilms
  • Avec la participation: du CNC
  • Année de production: 2012
  • Durée: 52'
  • 1er Diffuseur: France 5
  • Vidéo:
  • Festivals & Prix